La prise de terre

Publié dans Habitatbiocompatible.

Sur des installations électriques anciennes, il arrive que la prise de terre soit inexistante. Il est primordial d'y remédier.

Les critères essentiels de la réalisation d'une bonne prise de terre sont une résistance suffisamment faible et un emplacement sans perturbations électriques.

Quelle résistance ?

Selon la norme NF C15-100, la résistance (voir site de référence) de la prise de terre doit être au plus égale à 100 ohms. Ces normes sont établies pour assurer la sécurité par rapport aux risques d'électrocution. Mais pour neutraliser les champs électriques et les tensions parasites, quelle doit être cette résistance ? Elle doit être suffisamment faible pour limiter la tension électrique sur les carcasses métalliques des machines et appareils électriques et sur l'ensemble des structures métalliques qui sont reliées à la prise de terre.

Avec des installations récentes protégées par un interrupteur ou disjoncteur différentiel haute sensibilité de 30 mA (obligatoire depuis 1992 sur les installations neuves ou modifiées),
une résistance de 50 ohms peut être considérée comme la limite maximale acceptable.
Mais certaines installations anciennes sont encore protégées par des dispositifs différentiels de 300 mA. Dans ce cas, la résistance de la prise de terre ne devra pas dépasser 5 ohms.

Il sera souvent plus facile d'installer une protection différentielle haute sensibilité que de refaire la prise de terre. De plus, un dispositif différentiel de 30 mA mettra l'installation en conformité avec les normes actuelles. 

Bien choisir l'emplacement

Selon le type de sol

La résistance de la prise de terre dépend :

  • De la surface de contact entre le métal et la terre. On peut jouer sur la longueur de câble ou le nombre de piquets pour diminuer la résistance.

  • De la nature et de l'humidité du sol. Dans un sol rocheux ou sablonneux, la résistance est élevée. Par contre, dans une bonne terre végétale ou de l'argile, elle est relativement faible. Pour rendre la terre plus conductrice, on peut rapporter de la terre végétale. On peut aussi ajouter à la terre du charbon en poussière et même de la limaille métallique.

La prise de terre doit être enfouie à une profondeur d'environ un mètre pour être efficace par tous les temps, aussi bien lorsqu'il gèle que par temps sec. Un piquet de terre enfoncé à une profondeur de plusieurs mètres permet parfois d'atteindre des couches géologiques de plus faible résistance.

Prise de terre sans prise de tête

Il faut faire appel à un électricien pour tester votre prise de terre. La mesure nécessite des appareils spécialisés et un certain savoir-faire (un ohm-mètre de boucle à mesure directe ou plusieurs mesures avec un contrôleur de terre et deux piquets auxiliaires).
Pour une nouvelle construction, la meilleure solution est de réaliser un ceinturage à fond de fouille par un câble en cuivre nu de 25 mm2 de section (relié au tableau électrique, voir schéma).

Pour une habitation existante, on aura le choix entre :

  • Un câble en cuivre nu de section 25 mm2 enterré dans une tranchée à une profondeur d'un mètre. La longueur du câble dépendra de la résistance du sol (prévoir environ 15 mètres).

  • Des piquets en acier galvanisé, enfoncés à 1,5 ou 2 mètres de profondeur et reliés entre eux par un câble de cuivre nu de 25 mm² de section, enterré entre 80 cm et 1 m.

  • Il existe aussi des piquets de cuivre, nettement plus chers. On peut également enterrer un ou plusieurs tambours de machine à laver de récupération, toujours reliés par le fil de cuivre.

La connexion entre un piquet en acier galvanisé (ou un tambour) et un câble en cuivre doit être accessible pour vérification. Il est recommandé dans ce cas d'installer un regard, qui permet un accès à la connexion. Une liaison par brasure (soudure) évite cette contrainte.

La prise de terre ne doit pas être réalisée dans un endroit où il y a des risques de corrosion (terrains acides, présence de purin...).

Il faudra éviter de l'implanter en un lieu où il y a des perturbations électriques dues à une prise de terre d'un transformateur, d'une ligne électrique, d'un relais de téléphonie mobile, d'un poste de clôture électrique, d'une ligne de chemin de fer électrifiée ou d'une installation électrique importante.

Connectez vous à la terre

 

Nous sommes totalement déconnectés de la nature aujourd’hui

Toujours à la recherche de solutions innovantes pour le bien-être des personnes souffrant des ondes électromagnétiques la société AUXILIUM FREQUENCYBIO vous invites aujourd’hui à une mise à la terre, tout simplement.

chaussuresNous vous invitons à revenir cent ans en arrière, dans un monde sans plastique, sans béton, sans moquette, sans vêtement synthétique, sans ondes, un monde de matériaux naturellement conducteurs, un monde en relation avec la terre…

Nous vous invitons à une révolution douce, chaleureusement tellurique, à ce que certains appellent la révolution aux pieds nus : le Earthing, le Grounding ou la reconnexion à la terre !

Beaucoup de gens décrivent cette sensation de bien-être lorsqu’il marche pieds nus.

Les histoires et les recherches qui sont décrites dans le livre
«  Connectez-vous à la terre » qui  révèlent la science derrière cette sensation de bien-être. Ce livre montre aussi que le Earthing est le maillon manquant pour être en bonne santé. 

chaussures2"Nous savons qu’il faut faire de l’exercice et manger sainement, mais être connecté avec la terre est certainement le maillon manquant. Il permet d’améliorer de façon spectaculaire les défis de la médecine d’aujourd’hui : insomnie, douleurs chroniques, fatigue, stress, anxiété et vieillissement prématuré."

Qu’est ce que la reconnexion à la terre / Earthing ?

chaussures3La reconnexion à la terre implique la relation de votre corps à l'énergie de surface de la Terre. Cela signifie marcher nu-pieds à l'extérieur et/ou être assis, travailler ou dormir à l’intérieur en étant connecté à un dispositif conducteur transmettant l'énergie de guérison naturelle de la Terre à votre corps. Pendant plus de dix ans, des milliers de personnes dans le monde entier, hommes, femmes, enfants et des athlètes, ont installé le Earthing dans leur vie quotidienne. Les résultats ont été documentés et ils sont étonnants.

Que se passe-t-il lors de cette reconnexion à la terre ?

Votre corps se nourrit des ions négatifs présents en abondance sur la surface de la terre. Il se syntonise au même niveau d'énergie électrique, ou de potentiel, que celui de la terre.

maison

Que ressentez-vous lorsque vous êtes connecté à la terre ?

Cela peut être une sensation de douce chaleur, de légers picotements, et souvent un sentiment de détente profonde et de bien-être.

Quel bénéfices en attendre ?

Les bénéfices sont importants et rapides même s’ils varient d’un individu à un autre. Ce qui est important est d’intégrer le Earthing dans son quotidien sur du long terme afin d’en tirer un maximum de bénéfice. Lorsque vous cessez d’utiliser le Earthing ou de pratiquer des activités qui vous mettent en relation naturellement avec l’énergie de la terre, les symptômes liés à une vie « hors-sol » reviennent progressivement.

Concrètement, que fait le Earthing ?

Les observations et la recherche ont présenté les avantages suivants dans le cas d’une reconnexion à la terre :

Désamorce la cause d'inflammation et améliore ou élimine les symptômes de beaucoup de troubles liés à un état inflammatoire.
Réduit ou élimine des douleurs chroniques.
Améliore la qualité du sommeil dans la plupart des cas.
Augmente l’énergie.
Réduit le stress et favorise le calme dans le corps en rafraîchissant le système nerveux et les hormones de stress.
Normalise le rythme biologique du corps.
Fluidifie le sang et améliore la tension et le flux sanguin.
Soulage la tension musculaire et les maux de tête.
Diminue les symptômes hormonaux et menstruels.
Accélère fortement la guérison et limite la formation des escarres.
Réduit ou élimine le jet lag.
Protège l’organisme des perturbations induites par les champs électromagnétiques.
Accélère la récupération après des efforts intenses.

AUXILIUM FREQUENCYBIO distribue en PACA cette technologie, après l'avoir testée et approuvée, à utiliser de préférence après avoir fait mesurer la résistance de votre terre et ses courants de fuite, avant de vous y connecter, ou en utilisant lorsque cela est possible la tige de terre métallique permettant de vous reconnecter à une terre exempte de pollution électrique.

Nous vous invitons à commencer par lire le livre cité en référence pour vous faire votre propre opinion (nous en avons des exemplaires à disposition). Contactez-nous pour plus d'informations…

 

 

 

 

 

Lieux

  • 415, Ave. des Templiers
    Zac Napollon - Aubagne

Contact

  • 04 88 39 20 66
  • 06 84 83 04 80

Suivez-nous..